Skip to main content Skip to home page
Newsletter abonnez-vous maintenant!

Nº. 2022 | 3

Littératie et jeu

On sait à quel point le jeu est fondamental dans le développement de l’enfant, dans la mesure où, en tant qu’activité culturelle, il ouvre à des espaces d’expériences et de connaissances autres que les actions quotidiennes. Que ce soient les jeux symboliques, les marionnettes, les comptines ou les jeux de sociétés, pratiqués sur table ou sur ordinateur, ceux-ci constituent pour l’enfant le moyen par excellence pour construire sa personnalité, appréhender le monde qui l’entoure, et développer des compétences langagières.

C’est pourquoi, le jeu constitue un tremplin particulièrement intéressant pour développer les com-pétences en lecture des apprenants. Les jeux de société comme les jeux numériques nécessitent des compétences en lecture – pour comprendre par exemple les règles du jeu – que le jeune joueur va justement développer en jouant. Le jeu permettrait notamment aux faibles lecteurs – en particulier les garçons – de s’immerger dans des mondes qu’ils ne sauraient pas explorer par la lecture seule, et d’acquérir ainsi des compétences leur permettant ensuite de s’immerger plus facilement dans les mondes des livres et corrolairement dans les différents genres littéraires présents à l’école. Corollairement, les approches ludiques de l’écriture peuvent être stimulantes pour le jeune scripteur, dans la mesure où elles lui permettent de développer, non seulement son imagination, mais aussi sa maitrise de la langue et sa capacité à jouer avec celle-ci.  Plus

  • Article central |  scientifique Jeu, imagination et fiction littéraire de Bruno Védrines

    L’article se propose de dégager quelques caractéristiques des pratiques ludiques dans un cadre scolaire. Il compare deux exemples de jeux proposés dans les premiers degrés (au début du cursus scolaire, 4-5 ans), avec celui d’une classe de 3e ECG (en fin de cursus, 18-19 ans). L’analyse est effectuée essentiellement grâce aux outils conceptuels élaborés par le psychologue L. S. Vygotskij. Son travail sur l’imagination constitue un éclairage significatif pour comprendre le développement psychologique induit par l’usage du jeu et de la fiction dans l’enseignement. Pour dépasser une simple analogie entre la fonction imaginative du jeu et la fonction imaginative des fictions, il est intéressant d’aborder la question à partir de deux problèmes : i) l’expression et la maitrise des émotions ; ii) le rapport entre le fictif et le réel, le passage de l’un à l’autre n’étant possible selon Vygotskij qu’à partir du moment où l’enfant est bien ancré dans ce qu’il qualifie de «grande réalité».

    Lire l’article en PDF (FR)

    Export RefWorks/Endnote
  • Article central |  scientifique Du livre augmenté à l’album augmenté – Une occasion de développer des compétences en littéracie de Ariane Teodoridis, Alexandre Fetelian, Nicolas Perrin

    La lecture à l’ère du numérique pose de nouveaux enjeux, notamment au niveau de la métacompréhension des textes. Pour aider à y répondre, nous proposons d’explorer les possibilités qu’offre le livre augmenté à travers son éditorialisation. Le livre peut faire l’objet de deux augmentations : il est possible d’une part d’y ajouter des contenus textuels et multimédias en tout temps et d’autre part de proposer des perspectives de compréhension multiples. Cette approche permet à chacun·e de construire son propre itinéraire de lecture, possiblement non-linéaire, et peut également se transposer dans l’album augmenté pour jeunes lecteur·trice·s. Elle les place comme agents de la construction de leur propre itinéraire de lecture. Grâce à leur activité interprétative, elles·ils deviennent créateur·trice·s de nouvelles propositions fictionnelles. Ceci peut à notre sens impacter positivement la motivation à lire et les compétences en littéracie.

    Lire l’article en PDF (FR)

    Export RefWorks/Endnote
  • Article central |  pratique Joue, jouons, jouez… en médiathèque de Sophie Golay Gasser

    Le jeu a-t-il sa place en médiathèque ? Faut-il le valoriser par des actions de médiations ? Dans le cadre d’une médiathèque de Haute Ecole Pédagogique, quels sont les bénéfices et les bénéficiaires d’une telle animation ? Retour sur une expérience jurassienne.

    Lire l’article en PDF (FR)

    Export RefWorks/Endnote
  • Article central |  pratique Laboratoire de littérature ISJM – Accès ludique et créatif à la littérature dans les bibliothèques de Barbara Schwarz, Barbara Jakob Mensch

    La nouvelle formation de l'Institut suisse Jeunesse et Médias (ISJM) a pour objectif de positionner les bibliothèques publiques comme un lieu important de médiation littéraire ludique pour les enfants en âge de scolarité primaire. A cet effet, des médiateurs professionnels doivent être formés. Sur la base des expériences faites avec le cours "Animateur:trice de lecture ASIJM", une formation continue a été développée pour l'école primaire, qui considère les bibliothèques comme des terrains de jeu. L'espace de la bibliothèque et des médias sélectionnés constituent le point de mire commun et ludique pour le dialogue, l'action et l'expérience dans un groupe d'enfants. La formation offre un mélange de connaissances de base sur les médias, l'enseignement de la littérature scolaire, les bibliothèques et les offres déjà existantes en Suisse et à l'étranger. Les participants ont été invités à développer leurs propres projets et à les mettre en œuvre dans le cadre de la formation continue. Les premiers retours concernant cette nouvelle formation mettent en évidence la pertinence de celle-ci, mais également la nécessité pour les bibliothèques de développer les ressources nécessaires - tout comme elles l'ont fait pour les offres désormais bien établies dans le domaine préscolaire.

    Lire l’article en PDF (DE)

    Export RefWorks/Endnote
  • Varia |  pratique Travail sur les représentations de l'enseignement de l'allemand dans la formation des futurs enseignants de Claudia Roth

    Cette contribution part de la question de savoir comment les représentations stéréotypées dans l'enseignement de l'allemand pourraient être remises en question et modifiées chez les futurs enseignants. Un environnement d'apprentissage est esquissé, dans lequel tous les étudiants en formation d'enseignants de l'Institut Unterstrass à Zurich travaillent de manière autonome pendant leur formation initiale. A l'aide de citations tirées des réflexions finales sur l'environnement d'apprentissage, les processus d'appropriation, d'apprentissage et de résolution de problèmes sont mis en lumière sous l'angle d'une approche intégrative et de la motivation. Il en ressort qu'une approche de la littérature pour enfants et adolescents tenant compte à la fois du niveau subjectif et du niveau social et s'inscrivant dans plusieurs perspectives peut permettre de travailler sur ses propres représentations et attitudes à plusieurs niveaux.

    Lire l’article en PDF (DE)

    Export RefWorks/Endnote

Commentaires sur la plateforme

La littératie constitue un aspect crucial de notre vie quotidienne. Loin de perdre de l‘importance, l‘écrit a même développé de nouveaux territoires liés aux nouvelles technologies. Le travail mené par Forumlecture suisse est par conséquent nécessaire, en particulier la publication, en ligne, d‘une revue plurilingue qui permet de tenir à jour nos connaissances, de découvrir de nouvelles pratiques ... Un projet global, qu‘il importe donc de soutenir! Jean-François de Pietro, chercheur, Institut de recherche et de documentation pédagogique (IRDP), Neuchâtel
Présenter des pratiques et des recherches sur la littératie est une entreprise nécessaire, sinon pour éviter les discours non informés, au moins pour donner à tous les moyens de les mettre à distance. forumlecture.ch est un outil important pour mutualiser les ressources nouvelles et pour conserver les anciennes, de manière à créer une véritable banque de connaissances partagées. C‘est par ailleurs une entreprise exemplaire pour un dialogue entre chercheurs et praticiens de pays différents. Bertrand Daunay, professeur en sciences de l’éducation, Université Charles-de-Gaulle, Lille
en haut