Skip to main content Skip to home page
Newsletter abonnez-vous maintenant!

Traduire avec l'intelligence artificielle (IA)

du n° 2023 | 3 sur le thème «Littératie et intelligence artificielle»

Andreas G. Förster

Quelles seraient les conséquences de l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour la traduction littéraire ? Après avoir présenté les défis de la traduction entre langues naturelles et souligné les promesses du développement de l'IA, l'article examine le fonctionnement de l'IA textuelle et se demande si et comment les systèmes de traduction automatique pourraient influencer et modifier le travail du traducteur.
Un projet co-initié par l'auteur montre que l'IA ne peut pas se substituer complètement aux traducteurs littéraires et qu'elle ne peut servir d'aide que dans une mesure limitée. En règle générale, la traduction automatique ne permet pas d'économiser du temps et de l'argent, à moins d'accepter une perte de compréhension et de qualité du texte. A l'heure actuelle, ce n'est pas tant l'état actuel du développement de l'IA qui pousse à sa généralisation, mais plutôt une attitude spéculative d'attente à l'égard de la technologie.

Lire l'article en PDF (DE)

Export RefWorks/Endnote
https://doi.org/10.58098/lffl/2023/3/804
en haut