Du coté de la pratique

Les apprentissages littéraciques avec les médias numériques – Edition 2/2014


Les TICE et l’apprentissage collaboratif : élaborer un commentaire littéraire avec Google Drive

Chapeau | par Valery Rion
L’objet de cet article sera de présenter un dispositif didactique intégrant les nouvelles technologies. L’expérience s’est déroulée dans une classe de français de lycéens de première année du Lycée cantonal de Porrentruy (autrement dit la première année post-obligatoire dans le système scolaire suisse, après les onze années d’école obligatoire). Les élèves du lycée se destinent pour la plupart d’entre eux à des études supérieures (universités, écoles polytechniques fédérales, hautes écoles spécialisées ou hautes écoles pédagogiques). Ils ont élaboré un commentaire littéraire à distance et de manière collaborative à l’aide du logiciel Google Drive (anciennement Google documents). C’est un logiciel de traitement de texte qui permet de travailler à plusieurs sur le même fichier de manière synchrone ou asynchrone. Une interrogation sur l’impact d’un tel dispositif en termes cognitifs et motivationnels ainsi qu’une réflexion plus large sur l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement suit cette présentation.
Lire l'article en PDF

« Apprentissage dynamique » et littératie

Des étudiants expérimentent la promotion de l’écriture avec l’aide d’appareils mobiles : résultats de projets avec des étudiants du degré primaire à la HEP de Zurich

Chapeau | par Simon Baumgartner und Jürg Fraefel
Utiliser des appareils mobiles pour répéter son vocabulaire ou pratiquer l’écriture en collaboration : les scénarios d’apprentissage mobile contribuent de différentes manières à la promotion de la littératie. Dans deux scénarios d’enseignement élaborés par des étudiants de la HEP de Zurich, des tablettes sont présentées comme des moyens didactiques et leur usage pour la promotion de l’écrit est développé.
Lire l'article en PDF (en allemand)

Les cartes mentales, un outil de connaissance des processus scripturaux à l’œuvre dans le cadre de l’écriture du commentaire littéraire

Chapeau | par Jean-Yves Bouton
Cet article dresse le bilan d’une expérimentation reposant sur l’introduction de cartes mentales numériques dans la didactique du commentaire littéraire en première technologique. Il s’appuie sur une réflexion sur l’écriture croisée avec les notions  de brouillon, et, au-delà, d’artéfact : la carte mentale devient un outil de planification comportant les traces de l’activité de lecture pour rédiger un commentaire littéraire.
Les élèves d’une classe de première technologique ont rédigé trois commentaires après avoir réalisé une carte mentale numérique. L’analyse porte sur l’aspect graphique et linguistique de dix-huit productions.
Si l’analyse des données nous a permis de mesurer la distance entre les effets escomptés et les effets réels de l’introduction de cet artéfact, on peut se demander dans quelle mesure les cartes mentales ont aidé les élèves à améliorer leurs performances dans l’écriture du commentaire et quels éléments de connaissance, attendus ou inattendus, cette analyse a apportés.
Lire l'article en PDF

« Filme le bien et parles-en autour de toi ! »

Du potentiel didactique de la communication en ligne à propos de films littéraires

Résumé | par Ricarda Freudenberger
Cet article met en lumière un champ encore peu exploré de la communication littérale: les threads dans les forums et les portails en ligne. Il étudie des discussions enflammées au sujet d’adaptations cinématographiques disponibles en ligne de la nouvelle de Kafka « Gibs auf », en mettant l’accent sur deux aspects : la théorie des médias et l’analyse de texte. D’une part, les usagers se réfèrent au lien entre le texte littéraire et sa transposition au cinéma pour juger de la qualité des films. Ce faisant, ils débattent fondamentalement de ce que cette transposition peut et doit être. D’autre part, la controverse sur le film ramène au texte, qui est invoqué à l’appui de l’argumentation. Sur la base de ces observations, l’article examine le potentiel didactique des threads pour l’enseignement de la littérature.
Lire l'article en PDF (en allemand)

 

Littératie dans la formation professionelle – Edition 1/2014


Soutien linguistique dans la formation professionnelle : risques et opportunités dans les écoles professionnelles

Résumé | par Stephan Schneider
Grâce au domaine « Langue et communication » du plan d’études cadre pour les écoles professionnelles, l’enseignement de la langue est pleinement reconnu depuis 2006. La langue n’est plus seulement considérée comme un outil de compréhension mutuelle mais comme un objet d’étude à part entière. Comment cela se traduit-il dans la pratique ? Que s’est-il passé depuis huit ans et quelle pourrait être l’évolution future? Qu’est-il advenu de l’enseignement de la langue tel qu’il se pratiquait auparavant : les contenus de ce qui était le domaine « allemand » ont-ils été intégrés dans le domaine « formation générale » ? Avec quelles conséquences ? Quelles mesures de soutien sont-elles nécessaires aujourd’hui et sous quelle forme sont-elles proposées ?
La proportion d’apprenants allophones a fortement augmenté dans les écoles professionnelles. La situation est comparable dans la formation continue axée sur la profession et notamment dans les formations de rattrapage destinées aux adultes. Les défis sont nombreux et exigent souvent des solutions individuelles. Les thèses et les options présentées peuvent servir à lancer un débat visant à trouver des solutions.
Lire l'article en PDF (en allemand)

Apprendre à lire... aux futures enseignantes

Résumé | par Sandrine Breithaupt, Anne Clerc-Georgy, Carole-Anne Deschoux et Mylène Ducrey
L'article présente une démarche de formation à l'enseignement destinée à des étudiants de première année de bachelor qui a été mise en oeuvre à la Haute Ecole Pédagogique du canton de Vaud (en Suisse).
Le dispositif vise la compréhension et l'appropriation en profondeur des concepts vygotskiens que sont les concepts spontanés versus scientifiques, les fonctions psychiques, la généralisation, la zone proximale de développement et la relation entre enseignement et apprentissage. Le point de départ de cette démarche est l’étude du chapitre 6 de «Pensée et langage» (Vygotski, 1934/1997).
L'article décrit les différentes phases de la démarche qui passe par une élaboration collective de schémas et différentes activités de production textuelle. Il est illustré par des productions d’étudiants.
Il montre comment les formateurs visent à provoquer le développement des étudiants qui sont ainsi progressivement amenés à s'approprier une théorie qui leur permettra de questionner le travail enseignant.
Lire l'article en PDF

 

Les pratiques de littératie dans la famille – Edition 3/2013


Des «animations lecture » dans une famille tamoule
Une contribution au développement de la littératie en contexte familial

Chapeau | par Anne-Lise de Bosset et Mona Ditisheim
L’association Prévention de l’illettrisme au préscolaire  a comme objectif de promouvoir un contact précoce avec les livres et l’écrit en général. Pour ce faire, elle offre des « animations lecture » dans différents lieux fréquentés par les tout-petits, de préférence en présence de leurs parents- Elle organise aussi des formations et des activités de sensibilisation axées sur l’importance d’un contact avec les livres et l’écrit dès la plus tendre enfance.
A la demande d’une maman originaire du Sri Lanka, dont le jeune fils maîtrisait insuffisamment le français selon l’enseignante de l’école maternelle, des animatrices de l’association PIP ont accompagné de leurs histoires et comptines les petits enfants de cette famille à leur domicile.
En acceptant cette demande, il s’agissait de voir s’il était pertinent et réalisable d’effectuer ce type d’intervention personnalisée. L’espoir existait en outre que cette action ouvre une porte pour un travail plus approfondi au sein de la communauté tamoule de la ville.
Cet article présente les fondements théoriques de cette démarche exploratoire, son déroulement, et une analyse du processus.
Lire l'article en PDF

Développement de pratiques littéraciques dans la famille par le recours à des ressources familiales

(« Schenk mir eine Geschichte – Family Literacy »)
Chapeau | par Therese Salzmann et Trix Bürki
Dans le cadre du projet « Schenk mir eine Geschichte – Family Literacy » (« Lis-moi une histoire »), de l’Institut Suisse Jeunesse et Médias (ISJM), ont lieu, actuellement dans 14 cantons, des rencontres parents-enfants dans différentes langues visant à soutenir les parents dans le développement  de la littératie de leurs enfants d’âge préscolaire. Ce projet s’intéresse à la manière dont les ressources familiales pourrait être soutenues de façon optimale afin de transférer le mieux possible,dans le cadre familial, les activités  de littératie effectuées lors de ces rencontres.
Lire l'article en PDF (en allemand)

 

Illettrisme – rattraper ses lacunes en littératie – Edition 2/2013


Cours de base de lecture et écriture : une formatrice témoigne

Chapeau | par Ursula Bänninger
Des cours de base de lecture et d’écriture sont dispensés depuis plus de 25 ans dans presque tous les cantons suisses. Ils s’adressent à des adultes limités dans leur quotidien et leur parcours professionnel par des aptitudes insuffisantes dans ces domaines, bien que la plupart d’entre eux aient effectué la totalité ou la plus grande partie de leurs scolarité en Suisse ou dans un système scolaire comparable. La situation se présente différemment en Suisse romande où de nombreux migrants peu ou pas scolarisés maitrisent déjà le français parlé.
L’article présente la pratique courante des formations proposées aux adultes touchés par l’illettrisme en s’appuyant sur l’exemple des cours de base de lecture et écriture de l’école cantonale de formation continue EB Zürich. Une pratique qui se nourrit aussi bien des expériences des apprenants, de leurs compétences individuelles en lecture et écriture, de leur estime d’eux-mêmes, de leur motivation et de leurs ressources, que des exigences élevées que l’on accorde dans notre société aux compétences en lecture et écriture et aussi des intuitions, savoirs et aptitudes des formateurs.
Lire l'article en PDF (en allemand)

Des ressources pédagogiques au service d’adultes en situation d’illettrisme.

Chapeau | par Annick Rossier, Ariane Dreyer, Céline Monney et Dominique Theurillat
Le présent article rend compte du processus suivi par l’Association Lire et Ecrire pour valoriser les ressources pédagogiques développées par les formatrices  de l’Association. Ces ressources, basées sur une pratique de terrain, sont adaptées aux adultes en situation d’illettrisme.
Actuellement, l’Association emploie 90 formatrices réparties sur l’ensemble du territoire romand. Les ressources pédagogiques utilisées par les formatrices sont le plus souvent des productions personnelles qui correspondent aux besoins spécifiques des apprenantes. Ce travail considérable n’était jusque-là que peu valorisé. Le projet permet d’organiser les ressources pédagogiques existantes, d’en développer de nouvelles et de les pérenniser. D’autre part, il les rend accessibles à l’ensemble des formatrices de l’Association et à toute personne intéressée. Ce « Projet plateforme » a débuté en septembre 2009 et se termine en juillet 2013.
Lire l'article en PDF

Le collectif genevois pour la formation de base des adultes

Chapeau | par Daniele Beltrametti
L’article décrit le projet de mise en réseau de 9 associations genevoises qui proposent des cours de formation de base pour adultes. Une collaboration initiée en 2007, marquée par plusieurs étapes importantes et qui est aujourd’hui en plein développement grâce au soutien du Fonds Chômage de la Ville de Genève. L’article commence par définir la formation de base, donne ensuite un aperçu de l’historique du collectif d’associations et se termine en décrivant les trois axes du projet actuellement en cours: l’implémentation des référentiels de compétences dans les offres de formation, la création d’une prestation commune de soutien individuel des parcours de formation et la création d’un titre cantonal officiellement reconnu dans le domaine des compétences de base.
Lire l'article en PDF

Parler d’illettrisme, ce n’est pas si simple

Chapeau | par Mariangela Pretto et Brigitte Aschwanden
La Fédération suisse Lire et Ecrire organise des séances de sensibilisation à l’intention des institutions relais. Ces séances ont lieu depuis trois ans en Suisse alémanique et au Tessin et depuis bientôt deux ans en Suisse romande. Des personnes ayant des fonctions de conseil sont ainsi sensibilisées au phénomène de l’illettrisme et prennent connaissance des moyens d’agir concrètement pour aider les personnes touchées. Cette tâche n’est pas simple, et ce pour différentes raisons : les personnes chargées de la sensibilisation doivent en effet aborder un sujet tabou et non seulement transmettre des informations mais parler aussi du contexte social qui entoure la notion d’illettrisme, les processus de lecture et d’écriture et les possibilités d’agir. Le tout dans le « bon » ordre, en s’adaptant aux groupes cibles et souvent en peu de temps.
D’autres règles diffèrent dans les séances de sensibilisation et dans les séances d’information. Il ne s’agit pas seulement de transmettre du savoir mais aussi de faire évoluer des attitudes et des positions.
Lire l'article en PDF (en allemand)

 

 

Les cercles de lecture servent-ils encore à rassembler ? –
Edition 1/2013


Un art du quotidien: comment fonder et faire vivre votre cercle de lecture

Par Thomas Böhm
L'article suivant donne des conseils pour créer et gérer un cercle de lecture. Il fait des propositions détaillées sur le recrutement des membres, la recherche de locaux, le choix des livres et même sur la résolution de conflits.
Lire l'article en PDF (en allemand)

Les mondes étrangers dans les livres pour enfants et adolescents: regard sur les univers des groupes de lecture de Baobab Books

Par Cyrilla Gadient
Dans le cadre du projet « Fremde Welten » (mondes étrangers) de Baobab Books, des lecteurs bénévoles lisent et évaluent des livres pour enfants et adolescents traitant de différents domaines, issus de différentes cultures et parlant du racisme, de la migration et de l’interculturalité. Les critères sur lesquels ils se fondent ont été constamment mis à jour depuis la fondation du groupe de lecture en 1975, mais demeurent inchangés dans leur essence. Les titres recommandés permettent une rencontre sans préjugés avec d’autres cultures et montrent divers aspects de la diversité culturelle et de la cohabitation interculturelle. Baobab Books vise par l’intermédiaire de ce projet à inciter les lecteurs à questionner leurs propres représentations. L’article donne un éclairage sur la méthode de travail des groupes de lecture.
Lire l'article en PDF (en allemand)

Me voici donc lecteur sur la terre : l’écriture comme stratégie de lecture

Par Yves Renaud
L’article relate une expérience qui a été menée dans une école professionnelle de Lausanne pour amener des élèves à lire un « classique » aussi résistant que Les Rêveries du promeneur solitaire, de Jean-Jacques Rousseau. Cette expérience a consisté à faire écrire les élèves à partir de l’incipit des Rêveries avant même  d’aborder la lecture et l’étude du texte littéraire. Elle contribue à démontrer l’impressionnant effet d’une implication par l’écriture et l’intérêt qu’elle peut éveiller chez des élèves pour un texte qui, pensaient-ils, ne les concernaient pas.
Lire l'article en PDF


 

Apprendre à écrire: comptes rendus d'expériences pratiques

Chapeau | par Maja Baumgartner
Les enfants empruntent différents voies pour apprendre à écrire: alors que certains semblent acquérir cette aptitude apparemment sans aide dès leur entrée à l'école, d'autres ont davantage besoin de stimulation et d’ accompagnement de la part des enseignants et des autres enfants. Mais tous ont besoin de suffisamment de temps et d'attention pour trouver leur propre voie vers l'écriture (et la lecture). L'auteure de cet article axé sur la pratique raconte différentes histoires d'apprentissage en s'appuyant sur des exemples concrets. Elle donne son avis sur des tendances actuelles comme l'encouragement précoce et les tests de performance. Elle livre en outre une critique de la méthode "Lesen durch Schreiben" de Jürgen Reichen et de son approche de l'apprentissage autonome.
Lire l'article et l'annexe en PDF (en allemand)

« En lecture, j’ai fait des progrès » : la promotion de la lecture dans les écoles plurilingues

Chapeau | par Claudia Neugebauer
Le présent article montre, à l'appui d'exemples tirés de quatrième et septième années scolaires, comment l'enseignement de la lecture dans les écoles plurilingues peut être amélioré par des mesures ciblées. Les problèmes décrits sont typiques de l'enseignement en classes et en groupes d'apprentissage multilingues. Quant aux solutions proposées, elles conviennent à l'enseignement avec des groupes d'âges et des disciplines différentes.
Ouvrir l'article en PDF (en allemand)

Les livres d'images rendent les langues vivantes

Chapeau | par Brigitte Anderegg et Therese Salzmann
Les livres d'images en deux langues offrent des opportunités très intéressantes aux enfants qui grandissent dans un environnement multilingue, car ils favorisent aussi bien l'apprentissage de la langue première que celui de l'allemand. De plus, le contact avec d'autres langues et cultures représente un enrichissement pour tous les élèves. L'article donne un aperçu des livres d'images bilingues disponibles sur le marché.
Ouvrir l'article en PDF (en allemand)

Des mallettes interculturelles pour que chacun y trouve son conte !

par Elisabeth Zurbriggen
Le contenu des mallettes interculturelles conçues spécialement pour la bibliothèque scolaire (BISCO) du canton de Genève est présenté dans cet article. Les différents documents réalisés pour ces mallettes permettent de mener des activités d’enseignement-apprentissage de la lecture ainsi que d’éveil aux langues. Les activités suggérées proposent un travail autour de la compréhension des textes, de la reformulation d’histoires, de la sensibilisation à la diversité linguistique, des observations métalinguistiques sur la langue, des connaissances des livres,...Tous les documents mis à disposition dans les mallettes permettent de réaliser avec les élèves des classes primaires des activités qui s’inscrivent dans le PER.
Ouvrir l'article en PDF

101 bonnes raisons d'aimer lire

par David Bürki
L'auteur présente un ouvrage joliment illustré, plein d’humour, proposant 101 bonnes raisons de lire. Les enseignants de 1P du canton de Neuchâtel en disposent et peuvent le travailler de diverses manières avec leurs élèves. Ce qu’ils ne manquent pas de faire, car le livre plait ! Il s’agit là d’une bonne façon de promouvoir la lecture à l’école, auprès de jeunes enfants commençant d’apprendre à lire, décidée par le Service de l’enseignement obligatoire.
Ouvrir l'article en PDF

Un nouveau logiciel pour l'entraînement de la lecture à l'école primaire rend la pratique plus conviviale dans le cadre de l'atelier de lecture.

par Mark Plüss
Après un peu plus de six mois d'atelier de lecture, le moment est venu de faire un bilan intermédiaire avec une classe de degré moyen. Elèves et enseignants s'accordent sur l'efficacité du programme et sur leur plaisir à l'utiliser.
Ouvrir l'article en PDF



 Soutenez forumlecture.ch

Par ailleurs

Abonnez-vous à la lettre d’information de forumlecture.ch.
S'abonner à la lettre d'information

Comment publier sur forumlecture.ch.
Télécharger les recommandations aux auteurs

Ecrivez-nous
Envoyer un courriel